Campagne de communication : osez le cidre breton !

Un des encarts déployés sur la campagne de communication pour la MCB

Contexte de la campagne de communication du cidre breton

La Maison Cidricole de Bretagne est une association qui fédère les acteurs de la filière cidricole de Bretagne. Elle rassemble aujourd’hui 54 producteurs et transformateurs de cidre breton. Elle a différentes missions dont celle de promouvoir l’ensemble des produits cidricoles bretons, notamment les produits sous signes de qualité, les anciens comme les plus récents, pour une plus grande visibilité auprès du public, des professionnels et des médias.

La période de confinement a été dure pour les adhérents de la MCB. En moyenne, les producteurs cidricoles bretons ont en effet accusé une perte de CA moyen de 43 % en mars 2020, et estiment que leur perte moyenne dépassera les 71 % en avril, ce taux avoisinant même les 90 % pour ceux qui alimentent principalement les réseaux Cafés, Hôtels et Restaurants (CHR).

Aussi, avec le concours de la Région Bretagne et des Cidres de France, il a été décidé de promouvoir les produits cidricoles auprès des bretons et des touristes durant l’été 2020.

Objectif de la campagne de communication

Promouvoir les cidres bretons, inciter les cibles à les découvrir et à les consommer pas seulement avec des crêpes.

Stratégie créative de la campagne de communication

Affirmer dans cette campagne de communication, le positionnement de la Maison Cidricole de Bretagne déployé par YODE depuis 3 ans : exprimer la richesse des accord mets & cidres. 

Ce positionnement est exprimé par la suggestion de nouveaux instants et accords de consommation du cidre breton au travers  :

– de visuels qualitatifs, réalisés dans des décors naturels*

– une accroche interpellante, compatible avec la Loi Evin,

– une composition graphique dynamique.

La campagne est déclinée au travers de 5 accords mets & cidres inédits :


Stratégie de diffusion de la campagne de communicationLa campagne des cidres bretons sur Dimanche Ouest France

Optimiser l’investissement en orchestrant une diffusion multi-supports sur une période allant de mi-juin à mi-septembre en ciblant tant les locaux que les touristes au travers :

– d’une campagne digitale en programmatique

– une campagne ads sur les médias sociaux.

– des vagues successives de campagne radio au coeur de l’été, à écouter par ici

– des insertions presse en PQR et supplément touristique ->

*photos : Stéphane Maillard

Lancez votre projet